Les alternatives à la serrure

Bien que la serrure existe depuis des siècles et soit l’outil le plus utilisé pour fermer et verrouiller des portes, elle ne fait pas l’unanimité et possède effectivement quelques inconvénients notables.

Tout d’abord la serrure est un système difficile à installer. Quelle que soit la serrure sélectionnée, son installation demande du temps, des outils et très souvent une expertise, comme celle d’un serrurier. On peut alors légitimement demander un système de fermeture plus simple.

Le premier de ces systèmes de verrouillage alternatifs à la serrure est le loquet. Il se compose d’une barre métallique pivotant autour d’un axe et empêchant l’ouverture de la porte lorsque la barre se trouve dans le mentonnet situé sur le cadre de la porte. Il suffit alors de pivoter à nouveau la barre métallique pour dégager le mentonnet et enfin pouvoir ouvrir la porte. Ce système est extrêmement simple et encore très utilisé aujourd’hui, notamment dans les sanitaires. Il permet effectivement de verrouiller ou de déverrouiller une porte sans outil, sans clé, avec un geste simple qui ne demande qu’une seule main. Par ailleurs, le loquet est un système très simple à installer et très peu coûteux. En revanche, son niveau de sécurité reste assez faible, il est effectivement possible de soulever le loquet depuis l’extérieur avec une radio par exemple.

Une autre alternative très répandue de la serrure est le verrou. Ce mécanisme fait déplacer une barre métallique horizontalement. Cette barre vient se poser dans un mentonnet pour bloquer la porte et empêcher son ouverture. Le verrou s’ouvre et se referme soit par une clé soit par un bouton. Il existe aussi différents types de verrou comme les verrous à levier ou les verrous à code.

Enfin, d’autres systèmes alternatifs à la serrure existent comme la vervelle, la barre de pivotement ou le bec de cane. La serrure reste cependant le meilleur compromis entre la sécurité, la durabilité et la facilité d’utilisation.

blog

plus d'articles